Expertise automobile après accident

À jour en Septembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Faire expertiser son véhicule pour obtenir une indemnisation.

Suite à un accident de la route, l'assureur fait procéder à une expertise afin d'évaluer les dommages et de définir une indemnisation.

À quoi sert une expertise automobile après accident ?

L'expertise automobile après accident permet à l'assurance de :

  • vérifier la véracité de l'accident par rapport à ce qui a été indiqué dans la déclaration de sinistre voiture ;
  • faire le point sur les dommages du véhicules ;
  • déterminer si ces dommages sont liés à l'accident ou non.

Lors de l'expertise, l'expert détermine en accord avec le garagiste :

  • si des réparations sont envisageables ou non ;
  • la façon dont va être réparé le véhicule ;
  • le coût des réparations ;
  • la durée des réparations.

L'expert estime si le véhicule est réparable ou non par rapport à la valeur du véhicule et au coût des réparations, mais aussi en fonction des éléments techniques endommagés.

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Expertise automobile après accident : procédure

Suite à la déclaration de sinistre, l'assurance désigne un expert qui se rend sur le lieu où le véhicule est mis à disposition. Les frais d'expertise sont à la charge de l'assurance.

La procédure d'expertise varie selon les situations :

  • assuré responsable de l'accident bénéficiant d'une assurance tout risque voiture : selon les contrats d'assurance, l'expertise peut être automatique ou n'avoir lieu qu'au-delà d'un certain seuil d'indemnisation ;
  • assuré non-responsable ou partiellement responsable :
    • l'expertise est obligatoire pour les dommages supérieurs au montant défini par la convention IRSA ;
    • l'expertise est facultative en dessous de ce montant.

Suite à l'expertise, l'assuré reçoit une copie du rapport d'expertise.

Bon à savoir : l'expertise n'a lieu que lorsque l'assuré est susceptible d'obtenir une indemnisation.

Expertise automobile après accident : contestation

Lorsqu'un assuré n'est pas d'accord avec une expertise, il a la possibilité de la contester et faire procéder à une contre-expertise par un expert de son choix.

Les frais de contre-expertise sont alors à la charge de l'assuré.

Suite à la contre-expertise, il y a différents cas de figure :

  • les 2 experts trouvent un accord ;
  • les 2 experts n'arrivent pas à se mettre d'accord, et un expert tiers est désigné soit d'un commun accord soit par le tribunal de grande instance.

L'assuré a également la possibilité de saisir la justice à tout moment.

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
BB
boris bembinoff

consultant-associé | consult & co

Expert

BB
b. b.

fonctionnaire, retraité, droit de la consommation

Expert

BL
brandy l.

office manager

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !